Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Cher Mitt, voici pourquoi les hublots ne s'ouvrent pas

hublots, avion, mitt romney, ouvrir, explication, science

Ce week-end, Mitt Romney a essuyé les sarcasmes de la presse américaine après qu'il se soit étonné que les hublots des avions ne puissent pas s'ouvrir. Prenant pour exemple le cas de sa femme, dont l'avion a dû se poser en urgence vendredi à Denver, le candidat républicain a confié ses inquiétudes sur la sécurité dans les avions au Los Angeles Times.

"Quand un incendie se déclare dans un avion, il n’y a aucun endroit où se réfugier, et vous ne pouvez pas trouver de l’oxygène de l’extérieur pour la faire pénétrer dans la carlingue, car il n’y a pas de fenêtre. Je ne sais pas pourquoi ils font cela. C’est un vrai problème", s'est inquiété Mitt Romney.

LaLibre.be a interrogé Johan Steimes, chercheur au service d'Aéro-Thermo-Mécanique de l'école polytechnique de l'ULB, pour comprendre pourquoi certaines mesures sont prises à bord des avions.

Pourquoi, finalement, la possibilité d'ouvrir les fenêtres d'un avion n'est pas offerte aux voyageurs?

Un avion de ligne vole typiquement à une altitude d'environ 11 000 mètres. Or plus on gagne d'altitude, plus la pression diminue. A cette pression, l'air est beaucoup moins dense et chaque inspiration fait donc pénétrer moins de molécules d'oxygène dans le sang. Il devient donc très difficile de respirer. Pour permettre aux passagers d'effectuer un vol confortable et en toute sécurité, l'air de la cabine est donc pressurisé (compressé jusqu'à une pression proche de la pression au sol) et chauffé. Pour conserver cette pressurisation, tout l'avion doit être étanche. Si les passagers pouvaient ouvrir les fenêtres, l'air intérieur serait aspiré vers l'extérieur, et la pression ainsi que la température dans la cabine finiraient par être les mêmes qu'à l'extérieur, empêchant de respirer correctement. De plus, la température à 11 000 mètres est d'environ -50°C. Autant dire qu'il ferait trop froid pour des personnes habillées pour les vacances!

Pourquoi les stewards et hôtesses demandent que les passagers lèvent les volets des hublots au moment du décollage et de l'atterrissage ?

C'est une mesure de sécurité. En cas d'urgence, ça permet aux passagers de voir ce qu'il se passe à l'extérieur de l'avion pour réagir, de voir s'il est possible d'ouvrir les portes de secours, mais aussi d'avoir l'éclairage extérieur en cas de problème... C'est également utile aux secouristes, pour qu'ils puissent voir à l'intérieur de l'avion, surtout si l'éclairage d'urgence ne fonctionne pas.

Un hublot peut-il se briser ? Quel est le danger dans ce cas?

Les hublots ont été construits pour subir de grandes contraintes et ne doivent normalement pas se briser. Néanmoins si cela devait arriver, l'air chaud et dense de la cabine serait aspiré vers l'extérieur. Dans ce cas d'urgence, les masques à oxygène permettent de respirer normalement jusqu'à ce que le pilote descende à une altitude où l'air est plus facilement respirable. Il faudra alors atterrir à l'aéroport le plus proche.

Jonas Legge
Photo: AFP

Les commentaires sont fermés.