Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Pourquoi vos cheveux deviennent-ils blancs ?

cheveux blancs,pourquoi,origine,pigments,melanine,racine,cheveux gris

Avec le temps qui passe, les cheveux blancs représentent un corollaire inévitable au changement de notre apparence physique. Mais, leur apparition n'est pas uniquement due à l'âge ou au stress. Alors, comment se fait-il que nos cheveux changent de couleur ?

La couleur des cheveux d'un individu dépend des mélanines, ces pigments qui se situent à la racine des cheveux. Les mélanines sont des éléments essentiels de notre apparence physique puisqu'ils donnent à notre peau, nos cheveux et nos yeux, la couleur qu'ils possèdent.

Il existe uniquement deux types de mélanine naturelle: l'eumélanine et la phéomélanine. La première est responsable de la pigmentation des cheveux bruns foncés et noirs tandis que la deuxième est garante des cheveux blonds et roux. Ces deux sortes combinées vont donner la couleur de vos cheveux. Après cette première étape, la mélanine est envoyée vers les cellules qui produisent la kératine, matière première du cheveu représentant 95% de sa structure finale.

Or, plus les années passent et moins les mélanocytes sont actifs pour produire de la mélanine. Lorsque celle-ci n'est plus assez présente dans la kératine, les cheveux blancs font leur apparition. Ce phénomène, appelé canitie, a été étudié en 2005 par des scientifiques de l'Université d'Harvard. Ils ont établi que le changement de couleur capillaire avec l'âge est la cause d'une défaillance des cellules souches mélanocytaires. Une autre étude menée cette fois, quatre ans plus tard, par des chercheurs européens explique que les follicules pileux (enveloppes des cheveux) produisent une faible quantité de peroxyde d'hydrogène qui a pour effet d'éclaircir la chevelure.

Mais d'autres facteurs peuvent également expliquer cette canitie, comme l'anomalie génétique, la distribution anormale de mélanine, les facteurs climatiques ou encore une exposition à des produits chimiques.

Audrey Trenteseaux (st.)

Crédit photo: Reporters

Les commentaires sont fermés.