Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Pourquoi couper un oignon nous fait pleurer ?

couper,oignon,pleurs,pleurer,larmes,pourquoi

Lorsque vous cuisinez, il arrive parfois que vous ayez besoin d'un oignon. Ce condiment donne de la saveur à de nombreux plats. Mais, le problème est qu'il déclenche une crise de larmes lorsque l'on doit le couper. Comment se fait-il que cela nous fasse pleurer ?

L'oignon est composé de différentes cellules. A l'intérieur de chacune d'entre elles se trouve une vacuole. Celle-ci renferme des molécules inorganiques et organiques, notamment des enzymes.

"Lorsque l’on tranche un oignon, nous déchirons les cellules et leur vacuole et permettons la rencontre de substances initialement séparées par la membrane de la vacuole. Ainsi, une enzyme présente dans la vacuole, l’alliinase, va réagir avec un composé soufré (trans-S-1-propényl-L-cystéine sulfoxyde ou isoalliine) et engendrer la formation d’une substance volatile instable appelée facteur lacrymogène (oxyde du propanethial). C’est ce facteur lacrymogène qui est responsable du réflexe de larmoiement, car au contact du film lacrymal qui recouvre la surface oculaire, il donne naissance à de l’acide sulfurique", explique le docteur Hua, ophtalmologue au CHR de la Citadelle de Liège.

Quelles sont les solutions pour éviter les larmes ?

Parmi toutes les astuces que vous pouvez lire sur internet, certaines semblent absurdes tandis que d'autres pourraient être tout à fait utiles. Nous en avons testées quelques-unes pour vous.

Congeler l'oignon pendant 10 minutes avant de le couper semble être une solution efficace. Nous n'avons pas ressenti de sensations de picotements et n'avons pas versé une seule larme. Selon le docteur Hua, grâce à cette technique, l'activité des enzymes est ralentie.

Ensuite, nous avons testé trois autres méthodes : couper l'oignon sous l'eau froide, mettre un masque de plongée ou encore une tranche de pain en bouche. Cela ne fut pas concluant car nos yeux ont commencé à piquer à cause du facteur lacrymonège formé par les substances libérées par l'oignon.

Enfin, nous avons essayé de mâcher un chewing-gum tout en éminçant un oignon mais également en ayant frotté un citron sur notre couteau avant d'utiliser celui-ci. Ces deux dernières techniques n'ont donné lieu à aucun résultat. Nous avons fini par verser des larmes.

Finalement, ce n'est pas tant la taille de l'oignon qui fait larmoyer mais bien la quantité découpée. Chaque individu y réagit différemment. Sachez que les porteurs de lentilles sont privilégiés car ces dernières protègent la surface de l’œil. Et vous, quelle est votre solution miracle pour ne pas pleurer en cuisine ?

Audrey Trenteseaux (st.)

Commentaires

  • Ma solution miracle pour ne pas pleurer en cuisine est de faire éplucher les oignons par mon mari.
    Comme ça c'est lui qui pleure,et c'est plus juste ! Car il n'est pas maquillé,lui.

Les commentaires sont fermés.