Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Mais pourquoi tousse-t-on aux concerts de musique classique ?

tousser.jpg
Photo: Reporters

Imaginez la scène : confortablement assis sur votre siège, vous vous délectez de la délicieuse mélodie émise par les doigts d'un pianiste virtuose. Soudain, temps mort dans la musique, et c'est un autre concert qui commence. Celui des spectateurs qui toussent. Cela va du léger raclage de gorge à la quinte de toux bruyante et violente. Et que ce soit l'un ou l'autre, c'est plutôt agaçant, non? Mais en y réfléchissant bien, la mésaventure a déjà dû vous arriver. D'où cette question: mais pourquoi tousse-t-on autant lors des concerts de musique classique?

Un mystère sur lequel s'est penché le professeur Andreas Wagner. Avec son nom prédestiné, cet économiste allemand a tout pour lier statistiques et art musical. Pas de chiffres fiables ici, mais des recherches qui convergent vers une même conclusion : la fréquence de la toux augmente lors des concerts de musique classique.

C'est sans doute dû à l'âge du public, direz-vous. Erreur : les recherches prennent en compte la démographie spécifique de l'auditoire. Mais alors, comment l'expliquer? "On ne peut pas vraiment distinguer si c'est quelque chose de délibéré, une sorte de commentaire que vous voulez faire sur la musique, ou s'il s'agit simplement d'un réflexe parce que vous avez un chat dans la gorge" explique Wagner à la BBC. Pas tellement convaincante, la théorie du matou guttural.

Du coup, le Telegraph a interrogé Susan Tomes, pianiste de concert, pour connaitre son opinion sur la question. "La vie de tous les jours est tellement bruyante. Ce bruit permanent autour de nous fait que, quand les gens se retrouvent dans le silence d'une salle de concert, ils se sentent tendus."

Une salle entière qui se sentirait tendue au même moment? Plutôt gros, pour ne pas dire grossier, comme coïncidence. Voilà qui mérite de tendre une oreille attentive vers Andreas Wagner, qui a sa petite théorie sur ce phénomène : "Cela n'a rien d'aléatoire. Les toux semblent apparaitre dans des sortes d'avalanches ou de cascades dans le public. La foule semble se référer à des modèles. L'effet de masse joue certainement un rôle"

Difficile d'expliquer le phénomène, donc. En attendant, on peut toujours se poser une autre question : tousser lors d'un concert, un droit ou une impolitesse? Là aussi, les avis divergent.

Susan Tomes, la pianiste britannique, fustige l'attitude des tousseurs compulsifs : "Je crois que les gens ne se rendent pas bien compte de ce que les musiciens entendent. S'ils toussent fortement dans l'auditoire, c'est vraiment gênant pour les gens qui jouent."

Un point de vue conservateur et so british? Que nenni ! Un détour par l'Histoire nous prouve plutôt le contraire. Jean-Marc Onkelinkx, musicologue-conférencier, nous donne un aperçu sonore des concerts d'illustres musiciens : "Quand Mozart ou Beethoven se produisaient en concert, les auditeurs déambulaient, mangeaient, parlaient et partageaient leur impression en direct." Oui, d'accord, mais est-ce qu'ils toussaient?

G. Gautier

Les commentaires sont fermés.