Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Pourquoi 'François'?

pape2.jpg
Crédit: AFP

"Pourquoi François?" se sont interrogés nombre de fidèles aussitôt après l'élection du nouveau pape argentin, qui s’inscrit avant tout dans la lignée de Saint François d'Assise, le saint des pauvres par excellence.

"Je pense que c'est avant tout à François d'Assise qu'il faut associer ce nom, à cette idée que (le pape argentin) est lié aux pauvres et aux humbles", explique à l'AFP le vaticaniste Bruno Bartoloni.

Jorge Bergoglio aurait lui-même expliqué ainsi son choix, a confié l'archevêque de New York Timothy Dolan: "Le pape a dit avoir choisi son nom en l'honneur de François d'Assise (...) Nous savons tous que le saint d'Assise s'est occupé des pauvres et des humbles. Ce sera son travail."

Il prend le métro

"Il a dû choisir ce nom pour (le combat à mener contre) la pauvreté, il a toujours été un grand admirateur de François d'Assise", confirme lui aussi le père Guillermo Marco, son plus proche collaborateur à l'archevêché de Buenos Aires.

"Il prend le métro, il aime voyager avec les gens, il a rarement utilisé une voiture avec chauffeur", raconte-t-il pour souligner son train de vie modeste. "En tant que cardinal, il a continué de vivre la vie normale d'un prêtre. C'est un homme irréprochable".

En dépit de sa carrière fulgurante, cet homme de 76 ans est resté "très humble" et "garde un profil bas", selon le père Marco. Il a ainsi renoncé à occuper la somptueuse résidence des archevêques de Buenos Aires.

Un mode de vie qui s'inscrit parfaitement dans la lignée de François d'Assise (1182-1226), ce fils d'une riche famille marchande d'Ombrie (centre de l'Italie) qui décida du jour au lendemain d'"épouser Dame Pauvreté", se consacrant à la prédication et gagnant son pain par le travail manuel ou l'aumône.

A la naissance du futur saint, sa mère qui est française (provençale) le fait baptiser sous le nom de Giovanni (Jean). Mais de retour de son voyage en France où il a fait de très bonnes affaires et en hommage à ce pays, son père, lui donne le nom de Francesco (François = français), qu'il gardera et par lequel il sera mondialement connu.

Un modèle parfait pour Jorge Bergoglio que ce saint, qui fait partie des saints catholiques les plus populaires et est sans doute celui qui est le mieux accueilli parmi les non-catholiques ou non-chrétiens.

Jésuite comme le nouveau pape, le porte-parole du Vatican s'est réjoui du choix du nom de François, "grand témoin de l'Evangile". "Il n'a pas choisi le nom d'Ignace (NDLR comme Ignace de Loyola fondateur de l'ordre des jésuites), il veut dire en cela que nous sommes au service de l'Eglise", a noté le père Federico Lombardi.

Une seconde référence?

Toutefois, au-delà de la filiation évidente avec François d'Assise, certains observateurs observent que ce nom peut être aussi compris en seconde intention comme une référence à Saint François-Xavier, cofondateur de la Compagnie de Jésus avec Ignace de Loyola et grand missionnaire.

Ce saint espagnol, né en 1506 près de Pampelune en Navarre et décédé en 1552 sur l'île de Sancian, au large de Canton en Chine, remporta des succès missionnaires en Inde et en Extrême-Orient qui lui acquirent le titre d'"Apôtre des Indes". Un exemple glorieux pour le nouveau pape, dont il ne faut pas oublier qu'il est le premier jésuite à montrer sur le trône de Saint Pierre. François-Xavier est le saint patron de toutes les missions catholiques (par décision de Pie XI en 1927), de la Mongolie et du tourisme. Quant à François d'Assise, saint des pauvres, il est aussi le saint patron de l'Europe et en 1979 Jean Paul II l'a proclamé patron de ceux qui se préoccupent de l'écologie.

Lutte contre la pauvreté, évangélisation, écologie, voyages... quasiment une esquisse de programme pour le pontificat du nouveau pape.

AFP

Les commentaires sont fermés.