Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

D'où vient le concept des "soldes" ?

soldes, origine, expression, simon mannoury, twizz radio
© Photo News

C'est parti pour les soldes d'été. Il devrait y avoir de très bonnes affaires à faire puisque les commerçants annoncent des stocks à écouler encore plus importants que l'an dernier. Il faut reconnaître qu'ils n'ont pas été aidés par la météo. L'hiver a joué les prolongations et l'été se fait très discret pour l'instant. Résultat des courses: il devrait y avoir des rabais très important. Mais au fait, savez-vous d'où vient ce concept de soldes? 

Le concept est né en même temps que la Belgique figurez-vous... En 1830! Et vous remercierez nos voisins français pour cela - c'est du moins ce que nous disent les historiens – et en particulier l'un d'entre-eux... un certain Simon Mannoury. Un sacré gaillard que celui-là.

Cet homme d'affaire parisien a imaginé une série de concept qui sont toujours de mise aujourd'hui. En 1830, il est le tout premier à créer le concept de grand magasin. C'est « Le Petit Saint-Thomas » qui deviendra « Le Bon marché »... le précurseur des Galeries Lafayette, de la Samaritaine, du printemps et autres grandes enseignes françaises. On n'y va pas forcément pour acheter.... et ça, c'est tout nouveau. Fini la notion d'achat par nécessité....bienvenue dans la société de consommation synonyme de loisirs et d'ascension sociale.

Dans les magasins de Simon Mannoury, on n'est pas obligé d'acheter! On peut s'y promener, regarder et pourquoi pas toucher les articles sans devoir débourser. Et pour qui ne peut pas se rendre sur place, Simon Mannoury invente la vente à distance!

Autre nouveauté qu'il instaure: les prix fixes... qui plus est, affichés sur les articles en vente. Terminée la mode du marchandage qui était pourtant la règle jusque-là! Il instaure également l'idée d'échanger le produit acheté...

Et dans les grands espaces de vente, qui dit échange dit forcément stocks... S'il y a des stocks, il y a forcément des invendus. Des invendus qui prennent de la place. Il faut s'en débarrasser pour pouvoir proposer de nouveaux articles. Et pour acheter ceux-ci quoi de plus évident que de se séparer de ceux qui ne se sont pas vendus et qui représentent une masse d'argent inutilisable.

La boucle est bouclée: on vendra les invendus à prix cassés deux fois par an...

Voilà comment Mannoury a inventé le déstockage au rabais. Il suffisait d'y penser et le succès a été tout de suite au rendez-vous. En France, il était tel que dès 1906, le législateur a dû réglementer la pratique! Chez nous aussi. Vous connaissez tous la période d'attente... le mois qui précède les soldes pendant lequel il est interdit de procéder à une réduction de prix dans le but de garantir une saine concurrence et des pratiques loyales entre commerçants.

Quant à l'origine de l'expression "les soldes", elle nous vient de l'argo. Mot masculin, le solde désigne à l'origine un bout de tissu ou d'étoffe qui n'a pas été vendu. Ce n'est qu'au début des années 1900 que l'expression s'est déclinée au pluriel et qu'elle est devenue synonyme de rabais ou de bonnes affaires comme celles que j'espère vous allez réaliser d'ici la fin du mois ;)

Charles Van Dievort, Twizz Radio

Les commentaires sont fermés.