Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Pourquoi existe-t-il des statuts "ouvriers" et "employés" ?

ouvrier, employé, statuts, différence, pourquoi, origine, twizz radio
© Photo News

Le compte-à-rebours tourne et l'échéance approche à la vitesse 'V-Vprime' s'agissant de l'harmonisation des statuts ouvrier et employé. En avril 2011, la Cour constitutionnelle avait donné au gouvernement et aux partenaires sociaux jusqu'au 8 juillet de cette année-ci pour s'entendre. L'horloge a tourné et à quelques jours de la date butoir, il ne semble pas y avoir d'accord possible entre les différents intervenants. Mais savez-vous pourquoi il existe jusqu'à aujourd'hui des statuts différents? 

Cela fait des années qu'il est question de cette harmonisation des statuts. Et on risque encore d'en parler un bon bout de temps puisqu'on n'arrive pas à s'entendre entre syndicats et patronat. 7

Les premiers veulent qu'on aligne le statut des ouvriers sur celui des employés, qu'ils jugent plus favorable... les seconds souhaitent revoir le statut des employés pour accroître la flexibilité au travail...

Globalement, on estime donc que les ouvriers sont moins bien protégés. Normal me direz-vous... parce que ça a toujours été comme ça! Et bien non! Que du contraire. Les premiers à avoir bénéficié d'une protection juridique, ce sont les ouvriers. Fin du 19ème siècle, en pleine révolution industrielle, ceux qu'on appelle les 'cols bleus' sont bien plus nombreux que les 'cols blancs'... les employés aujourd'hui. Et leur sort est tout sauf enviable. Le travail qui est demandé aux ouvriers est physique, pénible, extrêmement pénible... Pensez aux mines par exemple! Résultat: ils sont bien trop souvent victimes d'accidents aux conséquences désastreuses! Voilà qui explique pourquoi la première loi sur le contrat de travail ne concerne qu'eux. Elle date de 1901!

Il faudra attendre 21 ans de plus pour qu'un texte soit adopté concernant le contrat d'emploi qui a créé le statut d'employé. Depuis, les deux statuts ont évolué en parallèle avec leurs différences, même si en 1978 on a regroupé les deux lois en une seule.

Pourtant, à y regarder de plus près, l'évolution du monde du travail a progressivement réduit ce qui séparait les uns et des autres... le travail principalement manuel des ouvriers du travail principalement intellectuel des employés. La Belgique est d'ailleurs un des rares pays européens à maintenir – jusqu'à aujourd'hui en tout cas – cette distinction. Une situation qui, si elle n'est pas réglée pour lundi prochain, est susceptible de créer de sérieux embarras.

Les ouvriers licenciés pourraient faire valoir devant les tribunaux leurs droits à un traitement identique à celui des employés avec toutes les conséquences qui en découlent. Sans compter un éventuel recours devant la Cour européenne des Droits de l'Homme pour discrimination.

Question subsidiaire: si le statut d'ouvrier est moins favorable que celui d'employé chez nous, est-il pour autant exécrable? La réponse est non... Depuis 1999, il est assez comparable à ce qu'il est dans les autres pays européens, notamment en matière de préavis. Et cela s'est encore amélioré depuis l'an dernier et les mesures prises pou rapprocher ouvriers et employés.

Charles Van Dievort, Twizz Radio

Les commentaires sont fermés.