Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Coupe Davis : connaissez-vous l'origine de ce gigantesque trophée?

Ce n'est un secret pour personne, la France affrontera la Suisse en finale de la Coupe Davis du 21 au 23 novembre. De quoi offrir des matches au sommet entre des stars du tennis. Mais c'est aussi l'occasion de revenir sur les origines de cette compétition. Pourquoi porte-t-elle ce nom ? Pourquoi un saladier a-t-il été choisi comme trophée ? Jean-Claude Perrin, consultant sport d'Europe 1répond à ces questions.

Pour comprendre d'où vient le nom de ce tournoi, il faut remonter à sa création. A la fin du 19ème siècle, le tennis connait un véritable essor aux Etats-Unis. Les universitaires apprécient de plus en plus utiliser leur raquette et s'affronter au travers de ce sport. Un étudiant d'Harvard, Dwight Davis, décide même de le promouvoir outre-Atlantique. Son idée est simple: créer une compétition internationale entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. En 1900, la première édition de cet "International Lawn Tennis Challenge Trophy" est remportée par les Etats-Unis. Mais, ce n'est que lorsque d'autres pays seront invités dans cette compétition qu'elle prendra le nom de "Coupe Davis", en 1945, après la mort de son créateur.

Si tout le monde s'accorde sur l'origine du nom, celle du saladier pose plus de soucis. Pour certains, Dwight Davis se serait servi d'un cadeau de mariage offert à son épouse dont elle voulait à tout prix se débarrasser. Pour d'autres, il l'aurait commandé chez un joaillier, ou l'aurait acheté dans une brocante. 

Ce dont on est sûr, c'est qu'au début, ce trophée était assez petit mais, au fil des ans, il a gagné en taille et en poids. En effet, étant donné que les noms des vainqueurs sont gravés chaque année sur la coupe, le socle est maintenant plus imposant que le trophée lui-même.

Rappelons que le trophée d'origine n'est pas offert aux vainqueurs, chacun en reçoit une copie miniature pour éviter toute détérioration de ce prix vieux de plus d'un siècle.

Les commentaires sont fermés.