Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Pourquoi certains avions survolent-ils encore un espace aérien fermé ?

L'espace aérien belge est fermé depuis 09h45 ce mercredi 27 mai 2015 en raison d'une panne d'électricité chez Belgocontrol, ont indiqué cet organisme et Brussels Airport.

"Aucun avion ne peut atterrir ou décoller pour le moment", confirme Anke Fransen de Brussels Airport. "Certains vols seront déviés dans la mesure du possible, les autres attendent actuellement en altitude de recevoir l'autorisation de se poser."

 

"La circulation aérienne qui se trouvait déjà dans l'environnement immédiat de l'aéroport a pu atterrir. Nous sommes ensuite passé à une situation de 'clear of the sky'", explique Dominique Dehaene, porte-parole de Belgocontrol. Cela signifie que tout le trafic aérien volant à une altitude inférieure à 24.500 pieds est retiré de l'espace aérien belge jusqu'à ce que le problème soit résolu. Il est donc impossible de décoller ou d'atterrir en Belgique pour l'instant.

Et si un avion survole la Belgique au-delà de 24.500 pieds (8.000 mètres)? Ce n'est plus du ressort de Belgocontrol. "Le contrôle de l’espace aérien situé au-dessus de 24.500 pieds a été délégué au centre de contrôle MUAC (Maastricht Upper Area Control Center) géré par Eurocontrol" explique l'organisme belge sur son site internet. Eurocontrol, soit l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, dont la mission est d'harmoniser et d'unifier la gestion de la navigation aérienne en Europe. L'altitude croisière d'un avion de ligne étant de plus de 10.000 mètres pour les long courriers, un peu moins pour les vols courts, on comprend pourquoi la limite de la gestion de l'espace aérien belge a été fixée à 8.000 mètres d'altitude.

Eurocontrol assure la gestion aérienne entre les pays d'Europe, mais Belgocontrol est aux commandes des demandes de décollages et atterrissages en Belgique.

F.D.
Image: flightradar24.com

Les commentaires sont fermés.