Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Contrôle des capitaux en Grèce: Comment ça marche ?

Retraits de 60 euros maximum par jour aux distributeurs pour les Grecs, illimités pour les touristes, maintien des transactions par internet mais encadrement des transferts vers l'étranger: le contrôle des capitaux qui a débuté lundi en Grèce régule étroitement les sorties d'argent pour protéger le système bancaire.

- Fermeture des banques: les établissements bancaires du pays fermés depuis lundi le resteront jusqu'au surlendemain du référendum prévu dimanche. Ils "rouvriront le mardi 7 juillet", selon un communiqué du gouvernement.

Les usagers des banques grecques ont également l'habitude d'y payer directement des traites, les factures d'électricité, d'eau, de téléphone. Ceux qui ne pourront le faire par internet, durant la fermeture des banques, ne seront pas frappés de pénalités de retard.

- Retraits: les retraits d'argent aux distributeurs automatiques sont durant cette période limités à 60 euros par carte bancaire. Si deux personnes sont chacune titulaire d'une carte sur un même compte, elles peuvent donc retirer 120 euros par jour.

Les dizaines de milliers de touristes séjournant actuellement en Grèce, et toute personne, Grec ou étranger, titulaire d'une carte de retrait sur un compte étranger, pourront en revanche retirer autant qu'ils le souhaitent aux distributeurs, dans la limite des fonds disponibles, une mesure qui espère limiter les dégâts sur le secteur touristique vital à l'économie du pays.

Les distributeurs à travers le pays, vidés pour la plupart durant le week-end, ont recommencé à être approvisionnés lundi midi, entraînant de nouveau des queues d'épargnants souhaitant retirer les sommes autorisées.

- Paiements par carte de crédit: les commerces possédant un compte en banque en Grèce doivent en principe continuer d'accepter les règlements par carte. Idem pour les achats par internet.

- Transferts à l'étranger: les transferts d'argent par internet entre comptes grecs restent possibles mais les transferts vers l'étranger devront être soumis à l'examen d'une "Commission de validation des transactions bancaires", rattachée au ministère des Finances et mise en place lundi. Elle prendra notamment en compte "l'intérêt public et social" de la transaction, notamment s'il s'agit de dépenses de santé, selon le ministère.

- Des retraités dans le flou: "Le versement des retraites est exempté de la limitation des transactions bancaires", précise dès les premières lignes l'arrêté législatif, signifiant ainsi que les retraités pourront retirer leur pension du mois dans les banques comme ils en ont l'habitude.

Mais les modalités pratiques de cette exception restent encore floues. Elles seront annoncées dans la journée, selon le ministère des Finances.

Dimitris Tsoukalas, secrétaire général du ministère de la Fonction publique, et ancien responsable du syndicat des employés des banques, a indiqué à l'AFP que "plus de 170 agences bancaires à travers le pays vont ouvrir pour que les retraités puissent aller toucher leurs pensions". Dans l'incertitude, des files de retraités s'étaient formées devant plusieurs banques, ont constaté des photographes de l'AFP.

 

AFP

Les commentaires sont fermés.