Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Pourquoi avons-nous un 29 février tous les 4 ans?

Qui dit 29 février, dit année bissextile. Cette journée qui n’apparaît sur nos calendriers qu'une fois tous les 4 ans peut être un véritable casse-tête surtout pour les personnes nées à cette date. Mais d'où vient-elle ?

Dans l'Antiquité, à l'époque de Jules César, on remarqua qu'il y avait un décalage entre les années solaires et les années civiles du calendrier julien. Des scientifiques, appelés par César, calculèrent alors la durée d'une année solaire: 365,2425 jours. On instaura alors des années de 365 jours et tous les quatre ans, on en compta 366 et ce, afin de ne pas avoir un écart trop important et de finir avec des journées estivales en plein mois de décembre. Pour ne pas modifier le calendrier romain et ses traditions, Jules César appela ce jour le « bi-sextilis », le « second sixième ».

Plus tard, en 1582, on rectifia les calculs et on calcula 365,2419 jours par année solaire. Cette petite différence avait été source de grand bouleversement car comme l'explique le Nouvel Obs : « ajouter un jour tous les 4 ans revient à décaler l'année d'un jour tous les 128 ou 129 ans ». L'équinoxe de printemps finit par tomber plus tard et avec lui, la date de Pâques. Cela ne pouvait se concevoir pour l'époque, très religieuse.

Le pape Grégoire XIII supprima donc 10 jours en octobre 1582 et décida que tous les 4 ans, on aurait une année bissextile à certaines exceptions près : les années de siècle ne le seraient que si on pouvait les diviser par 400. 1600 et 2000 le sont, pas 1700 ou 1800. Cela permit d'éviter ces problèmes de décalage. Le prochain 29 février tombera en 2020.

Adrien Suys (st.)

Les commentaires sont fermés.