Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

concordia

  • Que va devenir le Costa Concordia ?

    costa concordia, gênes, port, recyclage

    Au temps de sa splendeur, entre le 7 juillet 2005, date de sa mise à l’eau et le 13 janvier 2012, jour funeste de sa mise à mort, le Costa Concordia possédait neuf ponts, un cinéma, un casino, plus de dix bars et des dizaines de boutiques, sans compter les piscines et les restaurants. Haut comme un immeuble de onze étages, grand comme trois terrains de football; ce sont 114 000 tonnes, de métal, bois, plastique, verre, tissus, qu’il faut à présent démolir. "La première phase des travaux durera cinq mois", a expliqué Luigi Merlo, le président du port de Gênes, "toutes les décorations du pont 14 au pont 2 seront enlevées, les effets personnels de l’équipage et des passagers, les télévisions, les ordinateurs de bord, les lampes, les frigos, les matelas, les cuisines, bref, 18 000 tonnes d’objets seront retirés du navire."

    Ces objets seront triés dans les règles du recyclage. Après cette première phase, le navire sera transféré dans un grand bassin de démolition, où les ponts supérieurs seront découpés en tranches horizontales pour ne pas mettre en danger la stabilité et la flottaison du bateau. Vingt deux mois de travail pour réduire un luxueux géant des mers en morceaux, pour un coût total de cent millions d’euros. L’eau du port autour du navire sera en permanence analysée et une barrière flottante encerclera l’épave pour éviter toute pollution des graisses et liquides qui pourraient s’écouler des cales du navire. "Seuls 20% des matériaux du Concordia seront éliminés définitivement", précise Luigi Merlo. "80% seront recyclés, principalement les parties métalliques, qui pourront servir dans la fabrication d’autres navires." Le glorieux navire revivra donc dans d’autres embarcations, mais ne l’appelez plus jamais Concordia.Valérie Dupont, à Gênes

    Valérie Dupont, à Gênes
    Photo: AP